Bonjour et bienvenue sur mon blog Pastelsab

Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog, ici vous trouverez des articles sur la spiritualité, le bien-être, l'art et la culture. Bonne lecture !

  • Pastelsab

Avis sur le manga «Barakamon» de Satsuki Yoshino



Le manga compte 18 tomes, il a également été adapté en animé.


L'histoire de Barakamon


Seishû Handa est calligraphe. Ses caractères respectent les fondamentaux de la calligraphie et il collectionne les prix d'excellence. Un jour, lors d'une exposition, le directeur de l'expo critique les caractères d'Handa. Il lui dit qu'ils sont fades et sans saveur et que sa calligraphie est très formatée pour un jeune. Lorsque le directeur lui demande s'il compte franchir, un jour, le mur de la médiocrité, Handa perd son sang froid et lui donne un coup de poing.


Le père d'Handa, en guise de punition, envoie son fils sur une petite île au fin fond de la campagne niponne. Là bas, selon son père, Handa pourra se rafraîchir les idées et devenir un être humain digne de ce nom.

Handa débarque sur l'île mais il n'y a pas un chat et le bus passe seulement une fois par jour. «Un campagnard typique» l'emmène jusqu'au village en tracteur.


En visitant sa maison, Handa découvre Naru, une gosse du village, dans un placard de sa cuisine. Il essaie de l'éjecter de chez lui sans succès. Elle arrive toujours à revenir.


Plus tard, il découvre que deux adolescente, Miwa et Tama, et les enfants du village ont fait leur base dans sa maison et qu'ils comptent bien continuer à squatter chez lui. Miwa et Tama recrutent «Maître Handa» pour les aider à faire leurs devoirs de vacances.


Naru gaffe en disant qu'Handa a la même écriture que les livres de son instituteur. Elle finit à l'eau. Plus tard, les deux contemplent le coucher du soleil et Handa se laisse émouvoir par le paysage.


Handa rentre chez lui et place une grande toile sur le mur, à gros coup de pinceaux, il se défoule et trace le caractère «Amusement».


Au fil des jours, Handa fait connaissance avec les autres habitants du village. Il découvre une communauté solidaire et commence à apprécier sa nouvelle vie et à trouver sa propre voix en tant que calligraphe...

Mon avis sur Barakamon


Barakamon est composé de petites histoires sur la vie d'Handa sur l'île. Les histoires décrivent l'évolution de la relation entre Maître Handa, l'asocial de service, et de Naru, une fillette du village exubérante et débordante d'énergie.

Elles racontent également les déboires de la campagne (le téléphone d'Handa tombe à l'eau, son portable est frappé par la foudre, son chauffe-eau tombe en panne et il doit apprendre à couper du bois), mais surtout elles décrivent les coutumes, la vie du village et ses habitants et comment Handa s'intègre petit à petit. Avec en toile de fond, l'évolution de la calligraphie d'Handa qui apprend à s'amuser dans son travail à avoir son propre style et à trouver son inspiration dans la nature.


Tous les personnages sont sympathiques et attachants. Les histoires sont pleines de bons sentiments sans être mièvres. On sent que l'auteur a beaucoup d'affection pour les petits villages. Les histoires redonnent foi en l'humanité.

C'est un manga qui fait du bien, met de bonne humeur et est agréable à lire. L'humour est très présent avec un côté bon enfant. Souvent, en lisant, je riais à voix haute.


En bref, ce manga est une pépite, je vous le conseille!

© info@pastelsab.com - Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now