Bonjour et bienvenue sur mon blog Pastelsab

Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog, ici vous trouverez des articles sur la spiritualité, le bien-être, l'art et la culture. Bonne lecture !

  • Pastelsab

Avis sur le film d'animation : « L'étrange pouvoir de Norman » réalisé par Sam Fell et Chris Butler


"L'étrange pouvoir de Norman"

Résumé de «L'étrange pouvoir de Norman»

Norman est un garçon solitaire qui a le pouvoir de parler aux morts. Cela effraie sa famille et ses camarades de classe qui le mette à l'écart. Tous croient que Norman fabule. Un jour, Norman rencontre son grand-oncle qui lui confie la mission de sauver sa ville de la malédiction de la sorcière. Au 18ème siècle, après la découverte d'une sorcière par les habitants de la ville, ceux-ci la condamnèrent à la pendaison. La sorcière se vengea sur le juge et le jury et les condamna à revenir sous forme de zombies. L'oncle de Norman lui confie un livre qu'il devra lire sur la tombe de la sorcière pour l'endormir, avant le coucher du soleil. Celui-ci échoue et les zombies se réveillent et envahissent la ville. Mais entre les zombies et les habitants de la ville, il est difficile de savoir qui est le plus monstrueux des deux...

Mon avis sur «L'étrange pouvoir de Norman


Le plus intéressant dans ce film d'animation, c'est le message profond qu'il véhicule. Il prône la tolérance et l'acceptation de la différence. Il parle avec brio de la peur, des préjugés et des catastrophes qu'ils engendrent. Les préjugés envers Norman qui voit les morts, la peur des habitants de la ville face à la sorcière et aux zombies. Quand le film nous fait découvrir leurs véritables visages, nous comprenons qu'il n'y a ni méchants ni gentils, juste des êtres humains qui se laissent contrôler par la peur ou la colère.

Le message du film est résumé dans une phrase de la grand-mère de Norman : « Il n'y a aucune honte à avoir peur, aussi longtemps que ça ne t'empêche pas de rester fidèle à qui tu es. »

Le film est hilarant car tous les clichés sur les films d'horreur, comme l'invasion des zombies, sont détournés. Les dialogues sont piquants et font mouches :

La mère : Qu'est-ce que tu regardais à la tv ?

Norman : Du sexe et de la violence.

La mère : Super...

Le père : Tu ne pourrais pas plutôt planter une tente dans le jardin ou fabriquer des objets en bois !

Le père : Ta grand-mère est décédée !

Norman : Oui je sais. Le père : Alors pourquoi tu continues à lui parler ?

La prof : Vous n'êtes qu'un ramassis d’illettrés. Pas un seul d'entre vous ne connaît l'histoire de cette ville. Les puritains sont venus fondés un foyer dans un endroit dépourvu de péché.

Salma : Pourquoi la sorcière est toujours une vieille moche avec un chapeau pointu et un balais!?

La prof : On s'en fiche, ça fait vendre des cartes postales et des portes clefs.

Courteney : Elle m'a dit que je ferais une excellente nageuse synchronisée mais j'ai envie d'un travail qui aide les moins favorisés que moi, comme les pauvres, les mourants ou les moches.

Il y a également des passages surprenants et touchants. Les personnages sont attachants, avec des petits défauts qui les rendent comiques et sympathiques. En résumé : Même si vous n'êtes pas fan de films d'horreur, je vous recommande vivement ce film qui enterre tous les clichés. Résumé détaillé de « l'étrange pouvoir de Norman »

La première scène donne le ton du film. Norman regarde un film de zombie. Une femme hurle tandis que le zombie s'approche d'elle. Mais il prend tout son temps et la femme jette un coup d'œil blasé à la caméra. Tout en hurlant, elle repousse le micro du champs. Norman et sa grand-mère discutent du film, sa grand-mère est persuadée que les deux protagonistes pourraient trouver un arrangement s'ils dialoguaient ensemble.

Les parents ne voient pas d'un bon œil la passion de Norman pour les zombies. Quant à la grand-mère de Norman, elle est décédée. Donc Norman ne devrait pas continuer à lui parler. Le père de Norman, Perry, est persuadé que le comportement de hippie efféminé de son fils, doit être tué dans l'oeuf, s'il ne veut pas finir comme son grand-oncle, le fêlé.

Sur le trajet de l'école, Norman a une discussion avec les revenants de la ville. A l'école, il est mis à l'écart et quelqu'un a inscrit «freak» (anormal) sur son casier. L'école organise une pièce de théâtre sur l'histoire de la ville. Au 18ème siècle, une sorcière y a été brûlée par les puritains. La sorcière, pour se venger, les a condamnés à revenir sous forme de zombies. Cette histoire de sorcière fait marcher les commerces de la ville. Durant la pièce, Norman a des visions du passé.


Neal rejoint Norman après les cours. Les autres élèves se moquent de Neal parce qu'il est obèse et a le syndrome du côlon irritable. Norman rencontre son grand-oncle qui lui dit que la malédiction de la sorcière est réelle et que c'est à lui de la conjurer grâce à son don. Neal est admiratif du pouvoir de Norman. Il l'amène chez lui pour voir son chien, qui a été écrasé par une voiture de la SPA. Mitch, le grand-frère de Neal, le met en garde contre Norman, «le gars bizarre qui voit des fantômes pour se faire remarquer».

Le jour de la pièce de l'école, Norman a une vision. Il avertit le public que les morts vont revenir. Son père en a assez et lui interdit de parler aux fantômes. Sa grand-mère le réconforte en lui disant que parfois, les gens disent des choses méchantes parce qu'il on peur.

Le grand-oncle de Norman meurt. Il revient hanter Norman et lui délègue la mission de délivrer la ville de la malédiction de la sorcière. Si Norman ne lit pas un passage du grimoire sur la tombe de la sorcière, celle-ci va revenir et ressusciter les morts. Norman réussit, à grand peine, a reprendre le grimoire des mains de son grand-oncle. Mais lorsqu'il veut lire le grimoire sur la tombe de la sorcière, il se rend compte que c'est un livre de contes pour enfants. Alvin, une petit frappe de l'école, l'interrompt. La sorcière se réveille, les morts sortent de leurs tombes et les encerclent. Les deux s'enfuit.

Norman et Alvin sont rejoint par Courteney la soeur de Norman, Neal et son frère Mitch. Ils fuient les zombies qui les poursuivent. Norman veut trouver où la sorcière a été enterrée, le groupe se rend à l'hôtel de ville pour consulter les archives. Tandis que les zombies arrivent en ville, le groupe se barricade dans l'hôtel de ville. A l'extérieur, les habitants de la ville prennent le dessus sur les zombies.

Norman est projeté dans le passé. Il découvre que la sorcière, qui a été condamnée, était, en fait, une enfant du même âge que lui qui avait le pouvoir de parler aux morts. Après ça, Norman a une conversation à cœur ouvert avec les zombies. Ces derniers veulent que Norman arrête la malédiction pour qu'ils puissent retourner en paix dans leurs tombes. Ils avouent qu'ils avaient peur de la fillette.

Norman veut parler à la sorcière pour lui faire entendre raison. Mais d'abord il doit convaincre les habitants de la ville que les zombies sont inoffensifs. Après le discours de Norman sur le fait que les zombies sont des gens comme eux, les villageois baissent leurs armes. Grâce au zombie, Norman retrouve la tombe de la sorcière.

Norman parle à la sorcière, Agata. Il lui dit qu'il comprend ce qu'elle ressent. Mais celle-ci est trop fâchée pour l'écouter. Alors Norman lui raconte son histoire, celle d'une petite fille qui était différente des autres et dont les villageois avaient peur, si peur qu'ils l'emmenèrent dans les bois et l'assassinèrent. Norman lui dit que parfois, les gens, poussés par la peur, font des choses terribles.

Il lui dit qu'elle est devenue comme ses bourreaux. Elle en veut à toute la ville et c'est injuste. Elle a oublié qu'il y avait également des gens qui l'aimaient. Agata se rappelle de sa mère qui lui lisait des histoires qui finissaient bien. Agata veut la rejoindre. Son âme se libère.



Norman retrouve ses parents qui le félicite. Toute la famille se réunit autour d'un film de zombie. Perry a même une parole pour sa mère décédée.


© info@pastelsab.com - Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now